Cette semaine, des délégations de Chypre, de la République de Macédoine, d’Irlande du Nord, de Lituanie et de Saint Marin composées de formateurs (souvent appelés instructeurs) et de responsables de formations de cadres se sont réunis du dimanche 2 décembre au jeudi 6 décembre au Belgian Football Centre à Tubize, dans le cadre d'un UEFA Study Group.

L'UEFA Study Group Scheme est un programme d'études dans lequel les pays membres conviés se réunissent pour des stages de plusieurs jours autour d'un thème défini en rapport au football. Diffèrents UEFA Study Groups ont déjà eu lieu ces dernières années.

Ceux-ci se déroulaient autour de sujets comme le grassroots, le fitness ou encore le foot féminin. Pour ce stage-ci, les différentes délégations ont discuté du développement des formateurs dans le football.

UEFA Study Group - Belgium 2018

Quel était l’objectif de cette semaine ?

L’objectif de ce programme était de travailler sur l’interactivité dans l’apprentissage expérientiel. Les différentes délégations ont suivi des ateliers qui visent à leur démontrer les différents avantages d’un enseignement actif plutôt que classique : on apprend mieux un concept lorsqu’on en a fait soi-même l’expérience.

Voilà pourquoi les formateurs ont appris à travailler avec des outils didactiques et interactifs afin de devenir des facilitateurs de l’apprentissage pour les entraîneurs qui suivent les cours d’entraîneurs. Ainsi ces entraîneurs peuvent transférer cette approche interactive pour créer le meilleur environnement d’apprentissage pour les jeunes joueurs.

Différents ateliers (surtout pratiques) ont été mis en place cette semaine afin d’intégrer ce processus d’apprentissage qui se définit au travers de trois étapes clés :

  • L’expérience : Faire découvrir de nouveaux concepts aux apprenants
  • La théorie : on déduit la théorie (de nouveaux concepts ) ou de nouvelles connaissances de l’expérience vécue (après réflexion)
  • L’application : La mise en pratique de ce qu’on a appris, passer du savoir au savoir-faire

Cette manière d’enseigner doit permettre aux apprenants de travailler et de découvrir par eux-mêmes pour ensuite présenter le résultat de leur travail. Une synthèse devra alors être effectuée au niveau du formateur afin d’évaluer si les objectifs ont été correctement atteints et les compétences correctement acquises.

Cette nouvelle méthodologie interactive permettra à termes de donner des formations plus efficaces qui aboutissent au développement de compétences des entraîneurs.

Selon le directeur de l’école fédérale belge des entraineurs, Kris Van Der Haegen, cette semaine de l’UEFA Study Group est une réelle opportunité d’échanger avec les différentes délégations afin d’apprendre et d’évoluer sur les méthodologies d’apprentissages.

L’UEFA a décidé d’introduire cette  formation des formateurs interactifs dans le programme du « Study Group Scheme » pour hausser la barre dans le département des formations de cadres et pour développer le football européen.

UEFA Study Group


La délégation belge.

Kris Van Der Haegen donne des instructions.