Royal Excel Mouscron - KRC Genk (11/11/2018)

Joakim Maehle entre dans la surface de réparation balle au pied et se laisse ensuite tomber. L’arbitre siffle penalty. Intervention correcte du VAR d’inviter l’arbitre à se rendre vers l’écran pour revoir les images.

RSC Anderlecht - KAA Gent (11/11/2018)

Après une perte de balle de Birger Verstraete, ce dernier se dirige le pied en avant au-dessus de la cheville de Mohammed Dauda. L’arbitre laisse tout d’abord l’avantage puis donne une carte jaune au joueur de La Gantoise. Le VAR intervient ici à juste titre pour appeler l’arbitre à revisionner les images.

Cercle Brugge KSV - KVRS Waasland-SK Beveren (10/11/2018)

Après un léger contact entre Tobias Salquist et Dylan De Belder, ce dernier tombe. L’arbitre siffle penalty. Intervention correcte du VAR pour inviter l’arbitre à revoir les images.

R. Antwerp FC - KV Oostende (09/11/2018)

Après un centre de Brecht Capon, Ivo Rodrigues touche la balle du bras, lequel se trouve à côté de son corps, mais qu’il avait tout d’abord derrière le dos. Même s’il y a un mouvement clair du bras vers le ballon, l’arbitre ne siffle pas penalty. Dans ce cas-ci, le VAR aurait dû intervenir et demander à l’arbitre de revisionner les images.

À la suite d’un duel entre Nicolas Lombaerts et Dieumerci Mbokani, ce dernier effectue encore un mouvement de la jambe et touche Nicolas Lombaerts au mollet. Cela se produit en dehors du champ de vision de l’arbitre. Il n’y a pas d’intervention du VAR. Vu la faible intensité du geste et étant donné que l’intégrité physique du joueur d’Ostende n’est pas mise en danger, une carte jaune aurait suffi. Décision correcte du VAR de ne pas intervenir.  

Après un tackle d’Aristote Nkaka à vitesse élévée et avec le pied en avant en direction du tibia d’Aurélio Buta, l’arbitre ne siffle pas de faute. Intervention correcte du VAR d’inviter l’arbitre à se diriger vers l’écran pour voir la faute.